Spectacle de cirque et atelier à Grenoble

Présentation des disciplines pratiquées dans notre école de cirque à Grenoble

Aériens | Jonglage | Équilibre | Acrobatie | Spectacle

Aérien

Nous amenons ici les pratiquants à découvrir un espace nouveau et à s’y adapter.

Ils doivent  affronter les contraintes de hauteur et d’un objet matériel comme seul espace possible d’évolution (lien avec la pesanteur).

Pour cela, ils doivent développer et mobiliser leur attention. Le pratiquant construit et améliore son schéma corporel grâce à l'exécution de formes complexifiées que peut prendre son corps dans l’espace et en hauteur. 

Il doit bien sûr apprendre à manipuler son corps en sécurité. Puis, il perfectionnera ses notions de latéralité et de repérage spatial.

Enfin, ce milieu comporte aussi des acquisitions importantes au niveau des dissociations des parties du corps et des actions motrices.

les_3_dits_réduits_1.jpg

Equilibre sur un objet

L’intention  est principalement de développer la proprioception. Le pratiquant va travailler son équilibre dynamique et le contrôle de son mouvement.

Il approfondira encore la notion de maintien du tonus musculaire et il tentera de coordonner les sources d’informations sensorielles le plus justement possible, dans le but de complexifier au maximum son activité sur matériel (postures plus compliquées, ajout de la jonglerie…).

C’est une discipline importante dans le travail de la résistance aux contraintes (essoufflement important et actions musculaires pénibles).

Par conséquent, une dimension ludique (avec à la clé des défis par exemple) et une variation de l’activité doit compenser ces difficultés pour conserver au mieux les ressources motivationnelles collectives et individuelles. 

cirque aerien stage enfants vacances adu

Les acrobaties

Le pratiquant découvre de nouveaux repères.

Il explore de nouvelles sensations et apprend à supporter son poids de manière maîtrisée, notamment grâce à ’amélioration des modulations toniques.

L’apprentissage se caractérise plus généralement par de nouvelles postures et des placements précis du corps.

La progression se fait à travers un renforcement musculaire, des changements de repères et la mise en jeu de motricités inhabituelles par rapport à la motricité de « terrien bipède » : verticale renversée, appuis manuels et pédestres, pertes momentanées des repères visuels, impulsions et rotations.

Les objectifs techniques seront donc liés à la réalisation correcte, sécuritaire et esthétique de formes gymniques de base et à une capacité de maintien du tonus et de placement efficace de son corps dans l’espace.

les_3_dits_réduits_3.jpg

Le jonglage

L'apprentissage du jonglage prend une part importante dans la vie d'un artiste de cirque. Le jonglage peut être additionné aux trois autres familles du cirque par exemple : utiliser un diabolo sur un rolla bolla ou jongler avec des balles en étant perché sur un trapèze. La famille de la jonglerie est constituée de tous les objets que l'on peut utiliser pour lancer, rattraper, pincer et faire tenir en équilibre. Il y a des classiques du cirque comme les balles, les massues, le diabolo ou le bâton du diable. Mais un artiste pourra utiliser n'importe quel objet : des fruits, des objets de la maison, des vêtement... Le jonglage laisse un nombre de possibilités infinies et stimule la créativité. L'apprentissage du jonglage peut commencer très jeunes avec des foulards par exemple et peut continuer pendant toute sa vie. Avec le jonglage, il est toujours possible de progresser. Les meilleurs jongleurs du monde passe la totalité de leur temps à s’entrainer !

Découvrir nos animations de cirque dans les écoles primaires